024


Quand un des photographes parmi les plus sophistiqués de la planète pose son regard sur une des personnes les plus authentiques du show-biz cela donne un beau moment d’intensité.


Né en 1960 à Londres, il est déjà attiré tout jeune par l’art, les images, les couleurs et les mises en scènes.



skinheads

Etudiant au Bournemouth and Poole College of Art and Design, il publie en 1978 son premier ouvrage à peine diplômé.


L’intitulant Skinheads, il y recrache tout son malaise d’adolescent, ses instants de détresse et de colère.


Cet ouvrage est un véritable coup de pied à l’esthétique, puisqu’il montre déjà une autre façon de s’exprimer, plus directe et réaliste.


Il dessine un chemin expérimental, qui existe malgré les freins posés par les conventions.


yohji

A la fin des années 80, il fera la connaissance de Terry Jones éditeur d’ID, qui lui signa son premier contrat.


Pour lui, il composa une série de 100 portraits noir et blanc publiés à l’occasion du 5e anniversaire du magazine.


Le succès ne tardera pas.


Remarqué par Marc Ascoli, l’ex skinhead commence à shooter des mannequins pour le catalogue du créateur Yohji Yamamoto.



27

Il a été choisi pour le Pirelli 2004.


Depuis, il a signé nombre de séries de mode, notamment Christian Dior et de Lancôme.


Mais, Nick Knight continue plus que jamais à pourfendre le sectarisme des médias et de l'industrie de la mode, la seule manière pour lui d'opérer des changements profonds.


20


Ainsi, il a déjà glorifié par le passé la beauté des femmes fortes et handicapées physiques (en collaboration avec Alexander McQueen), et shooté une campagne pour Levi's présentant des cow-boys septuagénaires.


Depuis quelques années déjà, Nick Knight a trouvé dans lnternet un moyen de communiquer ses images différemment.


Ses images figurent parmi les plus fortes.


bjork

Nick Knight expose ses propres recherches visuelles ainsi que le travail de ceux dont il se sent proche comme Corinne Day, Juergen Teller, Kate Moss, Craig McDean et Massive Attack. 


Son parti pris : une esthétique décalée et une autre manière de voir.



http://www.nickknight.com/

 




Extrait de l'interview "L'autre vision" par Susannah Frankel

1

"Dire que je suis photographe est incorrect, tout comme de dire que je suis un retoucheur informatique, ce que je ne suis absolument pas.


" Manipulation " : voilà un mot fort parce qu'il sous-entend la tromperie.


Un photographe de talent manipule totalement la réalité autour de lui.


Je crois que notre perception de la réalité est façonnée presque entièrement par nos peurs et notre réponse émotionnelle à l'inconnu".

gemma

"J'ai beaucoup de mal à déclarer que la photographie est un bon moyen d'enregistrer la réalité parce que je sais pertinemment que c'est faux.


L'oeil et l'objectif ne voient pas de la même manière, nous scannons différemment.


De plus, une photographie saisit un moment, elle n'est pas narrative, et nous, évidemment, nous vivons notre vie de manière séquentielle, en une succession fragmentaire".